Principe numéro 1.

blopblop